Sélectionner une page

Boulder Bully

Détournement du Boulder Dash

Boulder Bully : un détournement réalisé dans le cadre d’un cours de la Licence Pro Jeu Vidéo, sur Clickteam Fusion, sur le jeu Boulder Dash, créé en 1984 sur Atari 800.

Le but du jeu consiste à éviter les ennemis (rochers dans le jeu original) qui sont soutenus par la foule (sable). On doit atteindre la fin du niveau (placard) en ayant récupéré le maximum d’arcs en ciel dans le temps imparti.

Projet individuel.

Licence Professionnelle Métiers du Jeu Vidéo - Univ. Paul Valéry

Réalisation

décembre 2019

 

semaines

Outils

Clickteam Fusion, Photoshop, FL Studio

Missions

Character Design • Game Design • Level Design • Animation • Programmation (Clickteam Fusion 2.5) • Musique • Sound design • Interface

 

Jouer en ligne sur Itch.io

Note d’intention

 

Intention : J’ai voulu recréer les mécaniques du Boulder Dash en modifiant les éléments principaux pour en refaire une adaptation avec un message. Ici, le joueur fuit les ennemis qui lui veulent du mal. Le sable représentant la foule disparaissant sous son contact montre l’inaptitude à l’aider, soutenant plutôt les plus forts que les plus faibles. La fin du niveau, le placard, est un symbole du coming out lgbt+. Les arcs en ciel sont difficiles à tous rassembler, c’est quasi impossible, montrant que la tache est longue et compliquée avant de s’accepter.

(spoil)On peut récupérer tous les arcs en ciel, quitter le jeu ou aller directement au placard, la fin reste inchangée : c’est volontaire, pour accompagner le joueur et ne pas le pénaliser si il fait moins bien ou mieux : selon le profil du joueur, chacun pourra y trouver du challenge sans pour autant être frustré. Il était important de dire mon intention et mon engagement sur l’écran final, ma démarche pouvant aider d’autres personnes. (spoil)

Le joueur-euse ne montre pas sa tête : il est un héros anonyme qui n’est pas genré (parfaite adaptation à la situation d’un-e LGBT+ en transition,/en quête d’identité). J’ai voulu des couleurs ternes, bleu/jaune opposées, s’adaptant à la période hivernale sans feuille, où le morose est souvent présent. La musique d’ambiance traduit une tension, une répétition.

L’appréhension simple de Clickteam était parfaite pour intégrer facilement des animations et des assets à répétition. Les calques m’ont permis de différencier les éléments facilement. Pour un projet court et bref comme ce projet, le logiciel s’intègre bien dans une pipeline de création rapide et de prototypage. J’ai pu faire playtester mon prototype avec ma compagne, ainsi elle a pu me faire des retours concernant la difficulté (j’ai alors réduit le personnage principal et ralenti les ennemis), ainsi que du fait de mixer la musique avec l’ambiance de cour d’école pour que ce soit moins pénible à l’oreille. Au final, j’ai apprécié faire ce détournement, Fusion est un logiciel solide pour ce genre d’exercice, même si je préfère Construct 2 par habitude, il reste un logiciel à considérer.

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench